Centres de radiologie à Montévrain, Lagny-sur-Marne, Brou-sur-Chantereine, Torcy

La radiologie utilise des rayons X découverts par Röntgen en 1895, ce qui lui valut le prix Nobel en 1901.

Les rayons X traversent la matière et visualisent l’intérieur du corps humain en allant « imprimer » les ombres des organes soit sur un film, soit sur un capteur informatique.

Selon la nature de l’organe exploré (os, tissus, poumons, etc.), les ombres seront plus ou moins foncées sur le capteur.

La radiologie est aujourd’hui très largement utilisée dans presque tous les domaines de la médecine avec une précision de plus en plus grande et une diminution constante de l’exposition des patients aux rayons X.

Nous effectuons des actes de radiologie dans nos centres d’imagerie, situés à Montévrain, Lagny-sur-Marne, Torcy, Brou-sur-Chantereine, Champs-sur-Marne ou Bussy-Saint-Georges.

Nous réalisons également des IRM et des scanners.

À quoi sert la radiologie ?

Elle consiste donc à prendre une « photographie » de l’intérieur du corps humain grâce à un faisceau de rayons X. Les organes le plus souvent étudiés sont : les os, les poumons et l’abdomen.

La technique est parfaitement indolore et maîtrisée techniquement. En effet, les rayons X ne doivent être délivrés qu’à bon escient pour éviter une surexposition.

De ce fait, un organisme, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), contrôle régulièrement les centres d’imagerie et les doses délivrées.

En cas d’écart avec la norme, des contrôles et des ajustements sont pratiqués pour revenir aux bonnes doses. Ce contrôle peut aller jusqu’à exiger le changement des appareils.

Dans tous les cas, il est déconseillé aux femmes enceintes de faire des radiographies, sauf dans certains cas particuliers.

Une qualité optimale avec la numérisation

Dans nos centres, la dose est vraiment réduite au minimum car notre matériel à capteurs numériques « haut de gamme » a besoin de très peu de rayons X pour faire une radio.

Le matériel utilisé est à la pointe de la technologie et permet, avec une toute petite dose, de réaliser des images d’organes très précises.

Il s’agit de capteurs informatiques de dernière génération et d’un traitement informatique très élaboré et en constante amélioration.

Cette technique nous permet en plus de transmettre les images, les données et l’ensemble de votre dossier dans nos sept centres de Seine-et-Marne.

Dans un avenir proche, cela permettra de supprimer complètement la production de films radiologiques.

Radiographies dentaires à Montévrain

  • Panoramique dentaire : il s’agit d’une radiographie des dents, et sa pratique permet de visualiser à la fois les dents, les bourgeons dentaires, les maxillaires et les sinus.
  • Cone Beam : c’est une technique plus élaborée qui permet la reconstruction en 3D des dents et des maxillaires. Le Cone Beam est indispensable dans le bilan avant implants.

Utilisation de produits de contraste

Il arrive que, pour mieux analyser un organe, l’ingestion ou l’injection d’un produit de contraste soit nécessaire.

Les produits de contraste les plus utilisés dans la réalisation de certains actes de radiologie sont :

  • l’iode : pour les UIV (reins), les hystérographies (utérus), les arthrographies (articulations), les scanners (cerveau, poumons, abdomen, pelviens…),
  • la baryte : transit œso-gastro-duodénal (estomac), transit du grêle, lavement baryté (côlon).

Vous devez subir un examen qui comporte un produit de contraste ?

Hystérographie

Elle consiste en l’injection d’un produit de contraste dans l’utérus après la pose d’un spéculum.

Elle n’est pas douloureuse et renseigne parfaitement sur l’état de l’utérus et des trompes, surtout dans les cas d’infertilité.

Télécharger notre documentation :

Transit œso-gastro-duodénal

Il consiste à opacifier le tube digestif du pharynx au duodénum grâce à l’ingestion de baryte ou d’un produit hydrosoluble.

Il est surtout indiqué actuellement dans les suites de chirurgie bariatrique pour obésité.

Ostéodensitométrie

L’ostéodensitométrie évalue et calcule le contenu en calcium de votre corps.

Cela permet de dépister une éventuelle ostéoporose et d’en éviter les conséquences : fractures ou tassements vertébraux surtout.

En cas de déficit, un traitement vous sera prescrit par votre médecin.